Probablement infectés par des employés des fermes à fourrure, eux-mêmes malades, les petits mammifères ont montré des difficultés respiratoires. Il est désormais interdit d’approcher de l’établissement

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici