Selon l'agence Atmo Hauts-de-France, les pics de pollution aux particules continuent malgré le confinement. Le manque de vent et l'ensoleillement actuels sont notamment à l'origine de ces phénomènes.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici