Spécialistes de l’agriculture, Jacques Carles et Frédéric Courleux suggèrent, dans une tribune au « Monde », que la crise du coronavirus soit l’occasion de remettre en cause le dogme de l’approvisionnement sur les marchés mondiaux au bénéfice de la coopération entre politiques agricoles nationales.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici