Par peur du Covid-19, 6 000 exilés sont déjà rentrés dans leurs villages, où les combats entre séparatistes et armée continuent.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici