Par peur du Covid-19, 6 000 exilés sont déjà rentrés dans leurs villages, où les combats entre séparatistes et armée continuent.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici