Depuis un décret du 3 mars, les 22 000 pharmacies françaises n’avaient plus le droit de vendre de masques en raison de la réquisition générale par l’Etat. Suivez notre direct.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici