Le projet de traçage numérique « StopCovid«  envisagé par le gouvernement peut conduire à la divulgation, voire à la marchandisation des données de santé, s’inquiète, dans une tribune au « Monde », le juriste qui plaide pour un renforcement de la législation.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici