Au-delà de la crainte qu’inspire l’épidémie, porter un masque pour enseigner dénature le principe fondamental de la pédagogie : incarner un savoir, estime dans une tribune au « Monde » la professeure de français, qui recommande que les cours en visioconférence soient maintenus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici