Une vaste étude internationale prévoit que la banquise en Arctique va continuer de fondre jusqu’à disparaître totalement l’été, d’ici quelques années. La disparition sera annuelle dans le pire des cas, et seulement occasionnelle si des politiques ambitieuses sont menées pour minimiser le réchauffement.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici