Le royaume a gardé ouverts les jardins d’enfants, les écoles et les collèges, estimant que les plus jeunes n’étaient pas vecteurs de contamination.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici