Accuser l’homme d’une pandémie qui montre la violence de la nature est « un effarant retournement idéologique », explique, dans une tribune au « Monde », Marc Fontecave, chimiste et professeur au Collège de France.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici