Les concurrents de l’opérateur historique veulent rendre des stocks d’électricité précommandés et devenus inutiles à cause de l’arrêt de l’activité due à la pandémie de Covid-19, explique notre journaliste Jean-Michel Bézat.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici