C’est une ambiance de chasse aux sorcières dans le pays. Une professeure de littérature de l’université du Hubei est notamment visée en raison de son soutien aux « indépendantistes de Hongkong ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici