Le démographe analyse, dans une tribune au « Monde », la dynamique de l’épidémie à partir du profil de deux départements, le Haut-Rhin, où se situait le foyer d’infection le plus important, et les Bouches-du-Rhône, où la contagion s’est développée plus lentement.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici