La baisse constatée par l’Insee est la plus forte depuis le début des estimations en 1949, devant les reculs du premier trimestre de 2009 (- 1,6 %) ou du deuxième trimestre de 1968 (- 5,3 %).

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici