Le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, a décidé que les investisseurs étrangers seraient contrôlés dès qu’ils voudront acquérir 10 % d’une entreprise française, contre 25 % auparavant.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici