La banque est affectée par le plongeon des marchés financiers et par une hausse de ses provisions pour risque de crédit non remboursé. Elle annonce une nouvelle réduction des coûts de 600 millions à 700 millions d’euros en 2020, sans supprimer de postes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici