Le sociologue Gilles Laferté considère, dans une tribune au « Monde », que l’imprévoyance face à la pandémie est le reflet d’une incapacité à imaginer un futur de risques incontrôlables.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici