Les forces de sécurité « harcèlent, intimident ou arrêtent » les opposants à Alpha Condé et se livrent à des pillages, dénonce l’ONG Human Rights Watch.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici