Les économistes Pierre Cahuc et Stéphane Carcillo préconisent, dans une tribune au « Monde », de plafonner le chômage partiel dans les secteurs où la reprise d’activité va intervenir après le 11 mai, et de faciliter la réallocation de la main-d’œuvre vers ces secteurs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici