Le service de l’asile, en suspens depuis le début du confinement faute de personnels disponibles, doit être rouvert dans un délai de cinq jours selon une ordonnance du Conseil d’Etat du 30 avril.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici