Le cinéaste, écrivain et metteur en scène, qui devait créer « Le Côté de Guermantes », d’après Proust, redoute que cette période « ne soit que stérile et néfaste ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici