Le Comité des constructeurs français d’automobiles table sur une baisse de 20 % du marché sur l’année, à la condition d’un plan de relance substantiel.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici