Monopole des grands médias par des milliardaires, dépérissement de la presse indépendante, violences inédites contre les journalistes, intimidations judiciaires, lois liberticides, la presse ne bénéficie pas des plus grandes faveurs dans le pays des droits de l’homme.

Cet article Intimidation judiciaire et répression policière, la liberté de la presse française a régressé en 2019 est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici