Après la pandémie, il faut à tout prix éviter le phénomène de « revenge pollution » en conditionnant les aides d’urgence aux entreprises à des contreparties climatiques innovantes, estime dans une tribune au « Monde » Gérald Madaran, expert en stratégies climatiques

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici