L’économiste Gunther Capelle-Blancard explique dans une tribune au « Monde » les mécanismes qui ont rendu négatifs les prix du pétrole et de l’argent, illustrant l’incapacité des marchés à affecter les liquidités là où elles sont nécessaires

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici