La crise sanitaire a permis l’assouplissement de la réglementation sur les zones sans traitement près des habitations. La population assignée à résidence ne peut s’éloigner lorsqu’elle est incommodée.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici