OPINION. A la traîne en comparaison avec les annonces faites par ses pairs anglo-saxons, Total doit aligner ses activités avec l’accord de Paris, ce qui doit se traduire par un processus ambitieux de sortie des énergies fossiles. Par Lucie Pinson, directrice exécutive de Reclaim Finance, et Stéphane His, expert climat au sein de l’Agence française de développement.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici