Le collectif de maires anti-pesticides a saisi de nouveau le Conseil d'État, ce mardi, pour suspendre en urgence l'épandage à proximité des habitations. Ils craignent "un lien probable" entre ces épandages et la propagation du coronavirus.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici