Une aberration lorsque l’on sait qu’en France la petite pêche côtière ne représente que 22% des captures en valeur mais qu’elle couvre 52% des emplois du secteur. En n’incluant aucun critère social et environnemental en complément du chiffre d’affaires, le Ministère français de l’Agriculture acte donc d’emblée que l’essentiel des aides sera capté par les plus gros armements, au détriment des emplois et de l’environnement. » explique ainsi Bloom

Cet article Covid-19 : l’UE finance la pêche industrielle au détriment de la pêche artisanale est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici