Auditionnée mardi par les députés sur les dispositifs prévus pour identifier et suivre les malades du Covid-19 et leurs contacts, la présidente de la CNIL, Marie-Laure Denis, a affirmé son intention de jouer les garde-fous.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici