La quantité de tests disponibles doit s’adapter aux diverses situations locales et augmenter s’il y a une accélération des cas positifs estiment six professeurs d’économie dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici