DÉCRYPTAGE – Inspiré par les très bons résultats obtenus par les chiens dans la détection de cancers, Dominique Grandjean est parti de l’hypothèse que «chaque agent infectieux génère des métabolites».

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici