A l’approche du 11 mai, la RATP doit se préparer à la relance de ses lignes pour accompagner la reprise de l’activité. Mais garantir une faible densité dans les couloirs et rames de métro relève de la gageure.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici