L’homme fort du pays, Jaroslaw Kaczynski, a dû se résoudre à renoncer au scrutin du 10 mai pour sauvegarder sa majorité. Il fait pression pour que le vote intervienne avant que les effets de la crise due au coronavirus n’affectent trop lourdement la popularité de son camp.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici