Parfaitement adaptés aux exigences d’hygiène et de distanciation, ces temples du libertinage très populaires dans le pays pourraient être réquisitionnés pour des patients placés en quarantaine.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici