« Pour ArcelorMittal, les banques comme la Société Générale et BNP Paribas, mais aussi Total, un actionnaire qui toucherait 100 euros de dividendes présenterait ainsi une empreinte carbone supérieure à celle d’un Français moyen sur une année (12,2 tCO​2​eq). ​Les dividendes versés par les multinationales ont donc un impact incontournable et dramatique sur le climat. »

Cet article Les entreprises les plus polluantes sont celles où les investisseurs engrangent des profits records est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici