DÉCRYPTAGE – L’effet protecteur présumé de l’anti-paludéen ne semble pas assez fort pour prévenir la survenue de la maladie chez les populations souffrant de maladies auto-immunes qui en prennent chaque jour.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici