Dans un pays marqué par une défiance grandissante envers les gouvernants, l’épidémie de Covid-19 a ébranlé encore un peu plus les ressorts du macronisme. A l’inverse de ses homologues européens, la crise sanitaire n’a pas permis au président français de redresser la barre.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici