Dans l’armée de terre, qui doit trouver 16 000 jeunes en 2020, les incorporations d’avril et mai n’ont pu avoir lieu.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici