Des jeunes effectuant leur service civil se rendent au domicile des cas suspects afin d’effectuer les tests, tandis que des agents s’efforcent de bloquer les chaînes de contamination en trois jours.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici