De nombreuses incertitudes demeurent, au moment où la principale mesure d’endiguement de la pandémie est levée.

 

Lire l’article

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Dans cette épidémie où l’on a entendu tout et son contraire depuis un moment, je trouve anormal que l’information contenue dans ce genre de papier soit réservée aux abonnés.

    La presse est peu prompte à discuter des mots d’ordres imposés d’en haut (c’est un euphémisme) : si en plus elle ne fournit pas aux gens des possibilités de s’informer un tant soit peu, pour par exemple que les gens aient des éléments en main pour envoyer ou pas leurs mômes à l’école, que reste-t-il à attendre des médias ?

    (je ne peux pas le dire plus gentiment, c’est au dessus de mes forces)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici