A la veille de la réouverture progressive des écoles le 11 mai, la communauté enseignante s’interroge sur sa capacité réelle à « aller chercher » les enfants les plus en difficulté – ceux-là même qui sont « prioritaires » pour le retour en classe.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici