Oliver Hermes, PDG d’une grande entreprise allemande, prend position dans une tribune au « Monde » pour l’émission d’obligations européennes, destinées à financer aussi bien la sortie de crise sanitaire que l’investissement dans l’industrie du futur.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici