Le Français Jean-Sébastien Jacques, patron du géant minier Rio Tinto, a démissionné ce vendredi avec deux autres hauts dirigeants suite au scandale du dynamitage d'un site aborigène en Australie en mai dernier. Le site comportait des grottes préhistoriques d'une valeur inestimables, habitées il y plus de 46.000 ans.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici