Le dispositif devait démarrer ce lundi, mais il a été repoussé d’au moins 48 heures… Le Conseil constitutionnel ayant pris du temps pour rendre son avis sur la loi d’urgence sanitaire.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici