Elus locaux, hauts fonctionnaires… ils ne sont guère optimistes face à la rancœur accumulée contre l’exécutif et sa gestion de la crise sanitaire, qui suit le mouvement des « gilets jaunes » et la mobilisation contre la réforme des retraites.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici