Alors que les assouplissements se multiplient, la crainte d’une deuxième vague reste entière en Europe comme aux Etats-Unis, où le coronavirus touche désormais directement la Maison Blanche.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici