Le secteur, embourbé dans la crise entre les taxes américaines sur les exportations et la fermeture des bars et restaurants, a chiffré le montant nécessaire pour se renflouer entre 200 et 250 millions d’euros. Le gouvernement proposerait une enveloppe de 100 millions d’euros.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici