Sous pression des élus bretons, le gouvernement a autorisé l’accès au littoral au cas par cas. A Dinard, comme dans la majorité des villes proches des côtes, les habitants s’agacent de ne pas pouvoir y aller, alors que les accès aux métros et forêts sont autorisés.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici