Le choc économique provoqué par l’épidémie suscite l’inquiétude quant au sort des équipes de l’élite féminine en France, dont la majorité dépend de clubs masculins.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici